Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Le domaine de Careil, réserve ornithologique au cœur de la campagne

publié le 03.02.2016
Le site de l’étang de Careil s’étend sur 96 hectares.

A Iffendic, à une trentaine de kilomètres de Rennes, se trouve l’étang de Careil. Ce site naturel abrite une faune et une flore préservées.

Proche de l’étang de Trémelin, de la forêt de Paimpont et de la Chambre au Loup, le site de l’étang de Careil s’étend sur 96 hectares. A l’époque gauloise, l’étang permettait de protéger le château de Boutavent. Au Moyen-Âge, le domaine était constitué d’un étang qui faisait partie, avec l’étang de Trémelin, d’une chaîne de fortifications hydrauliques. L’étang fut asséché au XIXe siècle à des fins agricoles : l’exploitation reposait alors sur la production laitière à partir des prairies et des cultures fourragères.

Hérons, tritons…

Une grande diversité biologique caractérise le site. Lande, fourrés, haies, prairies, étang… Les habitats naturels sont multiples. En hiver, de nombreux oiseaux venus du nord et de l’est de l’Europe séjournent sur l’étang. Il n’est ainsi pas rare de croiser canards, cormorans, mouettes mélanocéphales, grèbes huppés, mais également hérons cendrés, grandes aigrettes, bécassines des marais et vanneaux huppés. Des oiseaux plus familiers tels que mésanges, pinsons et rapaces nichent dans les parties boisées du site tandis que la mare est le lieu de prédilection des grenouilles agiles et des tritons alpestres.


Deux observatoires

Propriétaire du domaine depuis 1988, le Département d’Ille-et-Vilaine s’est donné pour mission la restauration du site et la création d’un plan d’eau à vocation de réserve ornithologique. Deux observatoires – dont l’un accessible au public à mobilité réduite - permettent ainsi aux promeneurs d’accéder à des informations pédagogiques et d’observer la faune sans la perturber. Chevaux mulassiers du Poitou, chevaux de traits bretons, chèvres et moutons participent à l’entretien naturel de ce site préservé.