Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Mise à 2×2 voies : étendre le réseau des voies rapides

publié le 21.11.2016

Le réseau des voies rapides en Ille-et-Vilaine s’étoffe au fil des ans. La modernisation du réseau routier engagée par le Département porte sur deux chantiers majeurs, les axes Rennes-Redon et Bretagne-Anjou. 

En Ille-et-Vilaine, les routes à 2×2 voies, plus larges, plus rapides, plus sûres et toujours gratuites s’étendent déjà sur 425 km. Empruntées au quotidien par les entreprises et les particuliers, ces voies rapides forment la colonne vertébrale du réseau routier départemental, exploité et entretenu par le Département.

Depuis 2004, le Département s’est engagé à transformer deux axes stratégiques de circulation routière en 2×2 voies au départ de Rennes, en direction de Redon et Angers. Avec plusieurs objectifs :

  •   Ouvrir l’Ille-et-Vilaine sur les territoires extérieurs ;
  •   Dynamiser l'activité économique en améliorant l’attractivité des zones traversées pour permettre l'accueil d'activités  au-delà des grands centres urbains ;
  •  Simplifier la vie des habitants en faciliant la mobilité des personnes dans leurs déplacements quotidiens (travail, loisirs, services ...) ;
  •   Améliorer la desserte des territoires isolés ;
  •   Renforcer la sécurité des automobilistes et des riverains. 

L’axe Rennes - Redon

 En 2004, le Département s’est engagé à financer un programme de travaux de 152 M€ pour la mise à 2 x 2 voies de l’axe Rennes-Redon, villes distantes de 60 km.
 Aujourd’hui, la circulation automobile s’effectue à 2 x 2 voies en continu sur 20 km depuis la rocade rennaise. Plusieurs créneaux de 2 x 2 voies jalonnent l’itinéraire.
 Depuis l’automne 2013, les automobilistes circulent sur une 2 x 2 voies de 7 km en continu entre Redon et Sainte-Marie. Courant 2014, une nouvelle portion de 5,3 km sera ouverte à la circulation entre Guichen et Guignen. D’autres travaux sont engagés au sud de Guignen ainsi qu’entre Renac et Sainte-Marie. Les premiers ouvrages de la déviation de Lohéac sont en cours de construction. 

L’axe Bretagne - Anjou 

En 2004, le Département s’est aussi engagé à financer un programme de travaux de 141 M€ pour la mise à 2 x 2 voies de l’axe Bretagne-Anjou jusqu’à la limite du département d’Ille-et-Vilaine. 
Une distance de 49 km sépare Rennes des frontières du Maine-et-Loire : 31 km sont déjà aménagés à 2 x 2 voies soit 63 % de l’itinéraire. 
Les automobilistes circulent sur une 2 x 2 voies de Rennes au sud de Retiers en continu depuis la mise en service de la section entre Janzé et Le-Theil-de-Bretagne (5,3 km), en juin 2013. 
Entre  Retiers et Martigné-Ferchaud, 10 kilomètres à 2 x 2 voies seront aménagés en tracé neuf. La construction des premiers ponts est en cours au sud de Retiers. 
Entre Martigné-Ferchaud et la limite du département, une section de 4,5 km sera réalisée en tracé neuf. La traversée de la forêt d’Araize (3,5 km) fera l’objet d’un doublement sur place. 

Angers et Redon se rapprochent

En 2013, un nouveau cap a été franchi. Après la  mise en service des sections Janzé / Le Theil-de-Bretagne et Sainte-Marie / Redon, plus de 60% des itinéraires routiers Rennes-Redon et Rennes-Angers sont désormais aménagés à 2x2 voies.

Le foncier préservé

En amont des travaux routiers, le Département encadre des opérations d’aménagement foncier pour la préservation des terres agricoles et le maintien des exploitations.
Il apporte aussi son expertise technique aux communes dans la réalisation des travaux connexes (plantations de haies bocagères, création de talus, aménagement de nouveaux chemins d’exploitation …).