Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Les accueils de jour offrent du répit aux aidants

publié le 06.10.2016
© D.R.

Pour ralentir à la fois la perte d’autonomie des personnes âgées vivant à domicile et en même temps l’épuisement des proches qui s’occupent d’eux au quotidien, de plus en plus d’accueils de jours ouvrent leurs portes dans le département.

En Ille-et-Vilaine, les accueils de jour comptent 288 places en 2016, au sein de maisons de retraite ou dans des structures autonomes.
Il s’agit d’espaces sécurisants et conviviaux où la personne accueillie peut rester une demi-journée, une journée ou plus dans la semaine. Des lieux où elle est prise en charge par des professionnels qualifiés (soignants, animateurs, psychologues, etc.) et où elle peut rencontrer du monde.
Parfois le trajet pour s’y rendre est organisé par la structure, dans tous les cas les frais de transport sont pris en charge totalement ou en partie (le reste à charge pouvant être intégré dans le plan d’aide de l’APA, l’Allocation personnalisée d’autonomie).

Qui peut avoir recours à un accueil de jour ?

Une personne âgée vivant seule chez elle, en mal de contacts humains et d’occupations stimulantes, et qui sent son autonomie diminuer de façon inquiétante.
Mais aussi et surtout une personne plus jeune accompagnant quotidiennement un proche désorienté et qui manque de temps pour faire les courses ou simplement du lèche-vitrine, se détendre, penser aussi à elle, bref qui a besoin d’un peu de répit pour tenir le coup.
Ateliers pour entretenir sa mémoire, jeu de dames ou scrabble, tricot, bricolage, confection d’un gâteau au chocolat, révision du temps des cerises, gym douce évidemment et mêmes promenades dans le quartier… autant d’activités qui permettent à la personne accueillie de passer un bon moment et échanger avec d’autres, avec toujours le même but en ligne de mire : encourager l’autonomie et retarder la spirale de la dépendance.
Certains accueils de jour proposent en plus des groupes de paroles ou des actions en soutien à l’entourage.

Le soutien du Département aux aidants

Le Département encourage le développement de ce type d’accueil ponctuel qui favorise tout particulièrement le maintien à domicile des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées, en soulageant leurs aidants familiaux (le plus souvent un conjoint). C’est aussi l’occasion pour les familles de mettre un premier pied dans un établissement, faire un premier pas vers une prise en charge plus importante.
 
Le Département soutient donc le fonctionnement des accueils de jours en versant une subvention de 6241 euros par an et par place (données 2016).
 
Le Département fixe aussi les tarifs communs à tous les accueils de jour du département, avec pour objectif qu’ils restent financièrement accessibles au plus grand nombre. En 2016, il faut compter 16,20 euros par jour (repas compris) et 10,10 euros la demi-journée dans un accueil de jour rattaché à un établissement et 18,20 euros par jour (repas compris) et 11,10 euros pour un accueil de jour indépendant.